Diverses voies de valorisation :

L’agriculture:

La coquille est une véritable aubaine pour l’agriculture bretonne. En effet, les sols bretons sont acides, ils ont donc besoin de grandes quantités de calcaire pour les cultures maraîchères. La coquille est composée de 97 % de carbonate de calcium, ce qui en fait une source de calcaire très recherchée. Notre démarche s’inscrit dans le cadre d’une économie verte et circulaire.

L’alimentation animale :

Un apport calcique est important dans l’alimentation des animaux d’élevage, et primordial pour les poules pondeuses.

Matériau de construction :

Le projet VECOP a permis de créer un nouveau matériau pour les travaux publics : l’éco-pavé drainant. Ces pavés sont fabriqués à partir de coquilles de berlingots et d’autres coquilles issues de la conchyliculture et de la pêche. Ces pavés, destinés aux aménagements urbains, permettent une infiltration rapide de l’eau de pluie, limitant ainsi le ruissellement.

 

Exemple d'éco-pavé fabriqué à partir de coquilles