» » La crépidule à la COP 21

La crépidule à la COP 21

Posté dans : Actualités | 0

La Crépidule Coquillage Coquin a été mis à l'honneur lors de la COP 21, grâce à l'association Shamengo "La fabrique du nouveau monde".

Tournage

Reportage intégrale à retrouver sur : http://www.shamengo.com

Shamengo est une association mettant en avant les initiatives positives émergentes aux quatre coins du globe, sur les différents aspects du développement durable. Un point d'honneur est mis pour valoriser les projets issus de réflexions globales, en cohérence avec l'environnement et les hommes. Plus d'informations sur www.shamengo.com.

La société SLP fait partie de ces pionniers du développement durable pour plusieurs raisons :

- L'aspect environnemental : la crépidule et arrivée au début du XXe siècle en Europe, et, ne connaissant que très peu de prédateurs, elle se développe énormément, jusqu'à recouvrir les fonds à certains endroits. Son exploitation permet donc de réguler sa population et de maintenir un certain équilibre biologique.

- L'aspect social : la crépidule est une ressource non négligeable pour le territoire, et une nouvelle filière voit le jour. En 2015, l'exploitation de la crépidule permet d'employer 3 personnes pour la pêche et 13 personnes pour la transformation.

- L'aspect économique : coquillage filtreur comme les huîtres et les moules, la chair de crépidule est subtile et comparable à la coque. La valorisation alimentaire est donc une évidence pour cette pépite jusqu'alors inexploitée. Cette jeune filière s'intègre dans le paysage économique régional déjà fortement tourné vers les produits de la mer.

- L'économie circulaire : rien ne se perd dans la crépidule. La chair est valorisée sur le marché de l'alimentation (restauration, supermarché, agroalimentaire), la coquille quand à elle est valorisée localement en amendement calcaire pour améliorer la croissance des plantes, en remplacement du maërl et du sable coquillier tant décrié.

 

La soirée d’inauguration Shamengo, le 3 décembre au Palais d'Iéna à Paris, a été riche en découverte, avec de nombreux pionniers présents faisant déguster leurs produits, mais également des sessions artistiques et musicales. La crépidule a également été servie au buffet, au plus grand étonnement des convives qui ne connaissaient pas vraiment, pour la plupart, ni les qualités gustatives de notre produit, ni même l'existence d'une telle ressource.

Buffet   

Danse

Foule

Partagez cet article avec vos amis passionnés des produits de la mer !